Césarienne: Un business juteux pour les médecins?

Publié le par Diack gassama

Césarienne: Un business juteux pour les médecins?


Mon observation : il serait temps sérieusement temps que de sérieuses enquêtes soient menées dans le milieu hospitalier afin que les cliniques et leurs médecins véreux qui en font un business juteux soient condamnés ou retirés de la corporation.

Je suggère: Une enquête composée d'une équipe mixte, composée de membres de la société civile et médecins délégués du ministère de la santé, afin d'y voir plus claire.

Nos femmes, mères et épousent doivent être conduites à la césarienne si les rasions sont objectives et médicales .
Notre devoir est de les protéger.
                                                                                                                diack gassama 

L’époque où les femmes accouchaient normalement est révolue. Aujourd’hui, on est presque tenté de dire que toutes les femmes sont condamnées à faire une césarienne. Pourquoi ? La question vaut son pesant d’or.

D'un plan de vue purement comptable, un accouchement normal ne rapporte pas grand chose à l’établissement qui le pratique, ou du moins au médecin qui pratique l’accouchement. Ces faits ne sont pas généralisés dans tous les centres de santé (publics et privés) mais notre constat est que de plus en plus de femmes accouchent par césarienne.

Avez-vous été dans un hôpital public pour un accouchement et bizarrement un membre du personnel soignant vous "pousse" à vous rendre rapidement vers une clinique privée qui coûte extrêmement chère mais qui est censé être de qualité? 

Comme il s’agit d’une question d’accouchement donc par ricochet, une question de vie ou de mort, vous êtes bien obligé de vous rendre avec votre femme ou votre parente dans cet établissement privé pour une césarienne. Le prix est impressionnant: 800 000 F CFA en moyenne pour la simple césarienne, sans oublier l’hospitalisation et les soins qui vont avec. À la fin, vous recevez une facture salée très proche du million de francs.

Peut-on nous expliquer ce phénomène ?

Qu’est-ce qui justifie l’explosion du nombre des césariennes pratiquées sur nos mères, nos soeurs et nos femmes? Est-ce réellement nécessaire ... A moins que les femmes d'aujourd'hui soiient devenues si étroites qu’elles ne peuvent plus accoucher par voie normale. Ou alors, il s’agirait d’un business très lucratif qui permettrait de se remplir les poches et de percevoir des rétro-commissions pour celui qui recommandela clinique qui doit sortir le bébé à des futurs parents? 

Certains médecins pourraient porter à vie, la responsabilité de ces cicatrices que portent nos mères, nos femmes et nos sœurs, sur leurs bas-ventres.

Ceci n’est pas une accusation mais un début d'enquête...

 

Auteur: Isaac marie - ivoirematin.com - Ivoirematin-News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article