Adjoumani trahit le secret du RHDP , décryptage !

Publié le par Diack gassama

Adjoumani trahit le secret du RHDP , décryptage !


Hier le RHDP a organisé une conférence de presse pour répondre au PDCI. Le porte-parole du RHDP a tenu des propos très grave.


M Adjoumani Kobenan dévoile le plan Machiavélique caché derrière son vrai faux slogan "2020 c'est bouclé c'est géré" Le RHDP prépare donc la fraude massive, à en croire les propos de son porte-parole : " le RHDP n'a pas peur d'enroler des étrangers pour constituer la liste électorale". Ce n'est pas nous qui l'affirmons sans preuve , mais c'est lui même qui le dit de ses propres mots et sa gestuelle qui a fidélisé sa pensée.

D'aucuns me diraient que ce pourrait être un lapsus, quand bien même que c'est un lapsus , on pourrait aisément parler de lapsus révélateur. Bon, accordons leur le bénéfice du doute, et analysons en profondeur ces propos. Considérons qu'il a voulu dire " le RHDP n'a pas besoin d'enroler des étrangers pour constituer son électorat." Il ne répond pas non plus à la préoccupation des ivoiriens au sujet de la fiabilité du système d'identification. Ce qui indiquerait en conséquence que la simple volonté de se maintenir au pouvoir suffirait pour user librement de ces mécanismes de falsification qui leurs sont facilement à portée. En effet, le président du PDCI RDA, Henri Konan Bédié, a été explicite quant à la cette fraude organisée en préparation par le biais de l'enrolement illégal des étrangers.
Les propos d'Adjoumani ne disculpent aucunement son parti le RHDP, à fortiori convaincre les citoyens ivoiriens.

Si l'on se réfère également à la lenteur constatée autour de la réforme de la CEI, il existe une concordance de méthode, mieux, une logique de non transparence. Conclusion, le RHDP espère s'offrir inconditionnellement à la fraude massive de son électorat. Au sortir de cette observation, gageons ensemble qu'il y'a une urgence d'accélérer le processus de la réforme de la CEI, condition sinéquanone d'élection transparente. Aussi qu'un oeil vigilant soit porté sur le nombre de naturalisations accordées en ces périodes.



               Diack Gassama


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article