Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

alassane ouattara

Analyse - Alassane Ouattara vomi par la communauté nationale et internationale

Publié le par Diack gassama

Analyse - Alassane Ouattara vomi par la communauté nationale et internationale

 Après ses deux mandats Alassane tente par tous les moyens de briguer un autre mandat illégal au regard de la constitution la de Côte d’Ivoire. Il a cru bon, de caporaliser la justice ivoirienne à l’effet de prendre en otage de nombreux cadres de GPS dont des députés, incarcérés pour être proche de Guillaume Kigbafori Soro son opposant numéro 1. Toujours dans cette entreprise malveillante de faire un hold-up constitutionnel, il a balayé le socle de la séparation des pouvoirs  en rédigeant lui même le code électoral et le promulguant par  ordonnance . Alors que cette prérogative est exclusive au pouvoir législatif comme le dispose notre constitution. Dans cette même veine, de violation du droit citoyen, il décide de retirer de la liste électorale Guillaume Soro parce qu’ayant une sorophobie. Peur bleue de croiser démocratiquement et dans les urnes le redoutable leader générationnel patenté GKS. 


Bien heureusement, la cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) s’est départie de toutes malversations, en prononçant un verdict le 15 septembre en faveur de la réintégration sur la liste électorale et une annulation des poursuites contre guillaume Soro. Prenant ainsi de contre-pied la décision de la cour constitutionnelle ivoirienne qui n’a pas pu s’extirper des pressions du président sortant Ouattara. Pressions desquelles sûrement, le préfet d’Abidjan Toh bi vincent a préféré s’éloigner en démissionnant, pour a t-il confirmé, rester libre de sa conscience. 
Au Cœur d’une république aux institutions inféodées aux seuls désirs de Ouattara qui conditionne la stabilité de toute la Côte d’Ivoire à sa présence indéterminée au poste de président de Côte d’Ivoire. Bien prétentieux tout de même! Dans son parti il ne voit personne, si ce n’est lui seul à même de candidater à la magistrature suprême et remporter. Alors a-t-il insidieusement opté contre toute attente, toute éthique et justice, pour le viol constitutionnel. Sans tenir compte de la grave crise que cela comporterait. 


 Depuis qu’il s’est embarqué dans cette sombre aventure, plus rien de marche pour lui au sein de la communauté nationale et internationale ( ONU, UE, AMNESTY INTERNATIONAL), y compris africaine ( CEDEAO ; UA . CADHP). Plongé dans ce grand désarroi face à son mythique adversaire Guillaume Soro, il a tenté via le magazine people Paris match de retrouver la confiance d’Emmanuel Macron. Sur quoi reposait son stratagème ? Eh bien, Michèle marchand l’une des grandes journalistes de paris match est l’amie personnelle de Mme Macron  et Mme Dominique Ouattara. De plus Paris Match appartient à Lagardère ami de Sarkozy. Son objectif était de se repositionner auprès de Macron. Malheureusement c’est peine perdue. Cette entreprise s’est soldée par un échec puisant. C’est plutôt une haine contre Soro qu’il a distillé. Comme s’il avait des regrets du divorce consommé avec son ancien président de l’assemblée nationale aujourd’hui président de GPS, sérieux candidat au fauteuil présidentiel.


Le vent de l’alternance démocratique à sonné pour la côte d’ivoire et rien ne semble pouvoir empêcher cela même les vélléités de violations constitutionnelles et des libertés fondamentales qui ne peuvent résister à l’aspiration du peuple ivoirien.

 
                                                                                                                            Diack Gassama

Partager cet article
Repost0

décryptage- Le président décide de ne pas se présenter aux présidentielles 2020 !

Publié le par Diack gassama

décryptage- Le président décide de ne pas se présenter aux présidentielles 2020 !

Aujourd’hui à Yamoussoukro le président Alassane Ouattara a pris une décision solennelle en réunissant le congrès parlementaire, députés et sénateurs réunis. Il  renonce à se présenter candidat aux prochaines élections présidentielles de 2020 pour transférer le pouvoir à une nouvelle génération.

A examiner de plus près , le président Alassane Ouattara , était face à un dilemme , soit s’obstiner contre toute attente pour briguer un troisième mandat , ce qui passerait très mal  aux yeux de la communauté internationale , l’ONU( organisation des nations unies) , l’UA (l’union africaine) , L’UE (l’union européenne ),  les organismes financiers internationaux , la CEDEAO (communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest ) . En effet,  ces nombreuses crises qu’ont connus les pays d’Afriques subsahariennes et centrale en raison de la boulimie de leurs présidents, pousse la communauté internationale à  jeter un regard plus attentif, c’est en cela que des pays comme le Gabon, le Cameroun, la guinée, la côte d’ivoire  et bien d’autres … oscillent dans ce collimateur.

Le second choix était celui qu’il pouvait faire et qu’il a fait, c’est de renoncer à un autre mandat, avec un double avantage : contenter la communauté la communauté internationale sur ce point précis du respect des mandats et marquer l’esprit des ivoiriens en refusant de se présenter lui-même à un autre mandat. Ce deuxième  point serait une aubaine pour rentrer dans l’histoire de la côte d’ivoire.

Cependant, plusieurs questions subsistent :

  1. Pourquoi avoir pour projet de modifier la constitution à 7 mois des élections,  si ce n’est pour toujours tirer les ficelles du pouvoir en garantissant l’élection du candidat de son parti ? quand on sait les leviers tendancieux et pernicieux qu’offrent la modification de la constitution à l’approche des élections.

 

  1. Semble t-il qu’une élection à un tour est envisagé, en quoi un second tour pour départager les  deux candidats qui se démarquent est dérangeant ? enfin sauf quand est pas sûr du candidat à venir de son parti .

 

  1. Si le système devait être introduit pourquoi attendre au dernier moment pour le faire n’aurait t-il pas été judicieux de l’introduire aux prochaines élections à venir après celle de 2020 ?

 

  1. En cas de non tenue des élections à la date prévue, 31 octobre, le mandat législatif est prorogé jusqu’aux prochaines élections. Si tout est bouclé et géré comme le dit si bien le RHDP, quelle raison pourrait empêcher la tenue des élections si ce ne sont des nouveaux articles conflictuels insérés en ce nouveau projet  révision constitutionnelle.

 

Le projet de révision constitutionnelle biaise l’annonce de sa non candidature qui finalement est à prendre avec des pincettes,  dans la mesure où rien n’est fait actuellement,  pour permettre le retour au pays des opposants phares en l’occurrence, le président de GPS , le leader générationnel guillaume Soro , l’ex chef d’Etat et président du FPI  Laurent Gbagbo et le président du COJEP Charles Blé Goudé . En outre, qu’est-il fait de la question de la libération des prisonniers politiques ? Une vraie élection démocratique, est libre et ouverte à tous les candidats sans exclusion quelconque. C’est donc dans ce contexte que les observateurs avisés attendent des suites du projet de révision constitutionnel. Exulter si précipitamment serait plus émotif qu’autre chose.

 

                                                                                                               Diack Gassama

Partager cet article
Repost0

Monnaie unique ÉCO, Ouattara se ligue contre les intérêts du peuple africain! Analyse

Publié le par Diack gassama

Monnaie unique ÉCO, Ouattara se ligue contre les intérêts du peuple africain! Analyse

Depuis plusieurs années la position du président de la république vis à vis de l'intérêt du peuple est connue de tous désormais. Le président Ouattara alassane a plus d'égard pour le président français et les intérêts Français que ceux des citoyens ivoiriens.

Figurez-vous que lorsque la question du franc CFA et la servitude qu'elle inflige à l'Afrique avait pris de l'ampleur l'année dernière au sein de toutes les capitales africaines, le président Ouattara s'était empressé de se rendre auprès du président français Macron. Il s'est fait à la sortie de l'audience le fervent défenseur du franc CFA, cela contre toute attente, au grand désenchantement des populations africaines en général, et ivoiriennes en particulier. Le président Alassane vantait le système du franc CFA, soutenant parailleurs que cette monnaie coloniale était bénéfique pour les pays qui l'utilisaient, en dépit de toutes les contraintes liées à son arrimage à l'euro, la main mise du trésor français sur les devises des pays de la zone CFA, l'impossibilité de contrôler leur propre monnaie d'où une dépendance monétaire, brisant toute souveraineté entière de nos pays.

Rappelons que récemment, le 29 juin 2019 s'était tenu une session ordinaire du des chefs d'États de la CEDEAO sur la monnaie unique, dont les chefs d'états dans leur grande majorité souhaitent la mise en route pour 2020 de L'ÉCO(nouvelle monnaie unique de la CEDEAO) néanmoins les pays comme le Nigeria et le Ghana qui ont déjà leur monnaie ont été clairs. Si le projet de la monnaie ÉCO est subsidiaire à l'euro et la France, ils se retireront illico. 

Ouattara se rend encore une fois ce mardi 9 juillet en france rencontrer le président français qui visiblement compte sur le chef d'État ivoirien pour défendre un  système de dépendance des pays de la zone CFA.
Le président Ouattara a affirmé que le franc CFA s'appelerait L'ÉCO. Mais il ne s'agit pas d'un changement de nom dont les peuples africains et ivoiriens aspirent! C'est plutôt d'un changement profond du mécanisme de fonctionnement de la monnaie, sa liberté totale et souveraine. D'ailleurs pourquoi le peuple ivoirien n'a t-il pas été amené à se prononcer sur cette question par référendum? Le président Ouattara ne peut pas aller dire le contraire de ce que l'Afrique désire ! Cela rime finalement à quoi? Si en tant que chef d'État africain il préfère défendre les intérêts de la france ?
Tout porte à croire que les priorités du peuple africain sont relégués au dernier plan avec le président Alassane Ouattara.

Vivement 2020 pour une alternance crédible capable de défendre les nouvelles valeurs de l'Afrique. D'ailleurs l'opposition ivoirienne  et la société civile en côte d'Ivoire s'accordent sur la nécessité de Privilégier les intérêts des citoyens ivoiriens. Cette recomposition, du paysage politique ivoirien avec l'affirmation du leader générationnel Guillaume Soro en disant non au RHDP ainsi que la sortie du PDCI RDA dirigé par le président Henri konan bédié du projet du parti unifié RHDP, avec le FPI favorable à cette coalition de L'opposition; cette recomposition disais-je intervient à juste titre sur les questions cruciales qui rassurent les ivoiriens qui ont soif de l'alternance en 2020.


                           Diack Gassama

Partager cet article
Repost0

Guillaume Soro prend de l'avance sur Ouattara

Publié le par Diack gassama

Guillaume Soro prend de l'avance sur Ouattara

Après l'empressement manifesté par Monsieur Alassane Ouattara president de la côte divoire, de contraindre à tout prix Guillaume Soro à la démission, pour des raisons politiques de la tête de l'assemblée nationale. Son successeur
Nommé Amadou soumahoro multiplie les fautes et les confusions dans l'exercice de ses missions. Tout D'abord, en mettant sur pied un bureau de l'assemblée nationale qui ne reflète pas la configuration politique de l'assemblée nationale, conformément à ce dont dispose 6 l'article alinéa 2 du règlement de l'assemblée nationale.

Ensuite, en toute obstination en tentant de remplacer les sections législatives ivoiriennes en cours de mandat à l'international ( PARLEMENT de la CEDEAO, PARLEMENT PANAFRICAIN, APF-assemblée parlementaire francophone). Le comble c'est qu'à la 27ieme Assemblée de la régionale Afrique de L'APF, tenu à Rabat du 10 au 15 juin, Amadou soumahoro s'est déplacé avec une nouvelle liste de membre de section ivoirienne en violation des textes en vigueur à l'assemblée nationale de côte d'Ivoire et de L'APF. Pour couronner le tout il a fait une requête des plus incommensurables séance tenante. Il a demandé à remplacer le 1ier vice président de cette institution en fonction, GUILLAUME SORO. Requête recusée fermement par L'APF.

Comment justifier cette débâcle, cette hantise consistant à vouloir humilier absolument Guillaume Soro, sans nul fondement juridique. Quelle démarche indélicate, je dirai même irrévérencieuse?
En effet, Le lundi 17 juin le communiqué produit par L'assemblée nationale stipule que Guillaume Soro a été éconduit hors de la salle par la police marocaine. Allégation rapidement contredite par un communiqué de L'APF dans la presse.
Aussi , La section ivoirienne en cours de mandat à L'APF pour signifier tous ces manquements aux textes au vigueur les concernant. En outre Guillaume Soro 1ier vice président de L'APF a déposé officiellement sa candidature à la tête de l'institution comme les textes l'y autorisent. Tout en formulant la demande d'une session extraordinaire du bureau de L'APF.

En résumé le 1ier vice président de L'APF, monsieur Guillaume Soro, reste fidèle aux principes de L'APF, qui au-delà des humeurs individuelles, incarne des valeurs de respect des textes et de la démocratie parlementaire.

   

                           Diack Gassama 

Partager cet article
Repost0

Soro victorieux à Rabat, c'est la démocratie qui gagne!

Publié le par Diack gassama

Soro victorieux à Rabat, c'est la démocratie qui gagne!

Guillaume Soro L'intrépide, Guilaume Soro l'affranchi , Guillaume Soro le leader d'une génération. Au sorti de ce qui s'annonçait pour le RHDP une tentative d'éteindre Soro à Rabat à la 27ieme assemblée de L'APF régionale Afrique, ce fut un échec total d'Amadou Soumahoro qui a eu ses requêtes rejetées. Sa demande de candidature à la présidence de L'APF également rejetée. Guillaume Soro victorieux face à Ouattara et son clan, voici ce que nous pouvons retenir.

****** SON MESSAGE **************

Chers Tous, 

Les lampions se sont éteints sur la la 27e Assemblée Régionale Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF). 

Je veux ici remercier Monsieur JACQUES KABRAL (qui ne contredira pas) que nous avons vécu l’un des plus tumultueux (pour ne pas dire pire) sommet de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie

JACQUES KABRAL a su courageusement faire respecter les textes. La propension et la tentation à les transgresser  étaient trop fortes. Je me désole de voir notre organisation décliner sous les  coups de boutoirs de parlementaires stipendiés auxquels M. KABRAL a su faire face donnant une lueur d’espoir à la démocratie.

L’APF ne sera jamais le nid de parlementaires peu soucieux de la démocratie et de l’Etat de Droit. Dura lex, sed lex. Bravo à toute l’équipe de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie.

Venus dans l’unique but de m’humilier (quel programme ?). Je repars de Rabat stoïque et conforté dans mes prérogatives de 1er Vice-Président de l’APF. Le coup d’Etat n’a pas eu lieu.

Guillaume Kigbafori SORO

Partager cet article
Repost0

le président ouattara explose le budget de souverainté , 442,6 milliards !

Publié le par Diack gassama

le président ouattara explose le budget de souverainté , 442,6 milliards !

MON INTERVENTION  :

Le président de la république Alassane ouattara devra nous expliquer , rendre compte aux  ivoiriens au parlement notamment , comment arrive t-il dans le contexte économique difficile que connait les ivoiriens à exploser les chiffres du budget de souveraineté , sans pour autant mener une politiques de partage et de re6distribution des richesses ? 

On se souvient que lors de son discours de la fête du travail le 1ier Mai dernier , il a soutenu être un libéraliste et ne pas être là pour mener une politique socialiste , on pourrait difficilement concevoir , comment qu’aujourd’hui il puise de manière excessive sur ce budget ? 

Que le président Ouattara nous en dise un mot sur ce contraste de gestion , cette démesure de dépense, ne pourrait passer sous silence . la bonne gouvernance ne commence t-elle pas par soi même avant tout ? 

 

DIACK GASSAMA 

 

http://www.connectionivoirienne.net/128987/cote-divoire-ouattara-bat-tous-les-records-avec-12-milliard-de-franc-cfa-de-fonds-souverain-par-jour

http://www.connectionivoirienne.net/128987/cote-divoire-ouattara-bat-tous-les-records-avec-12-milliard-de-franc-cfa-de-fonds-souverain-par-jour

Partager cet article
Repost0