Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cei

Analyse-La nouvelle CEI enfle la contestation, pourquoi le gouvernement fuit-il toute réforme profonde?  

Publié le par Diack gassama

Analyse-La nouvelle CEI enfle la contestation, pourquoi le gouvernement fuit-il toute réforme profonde?  

La nouvelle CEI est inopérante pour engager des élections transparentes dans notre pays. 
Elle ne respecte aucune clause d'indépendance vis à vis de l'exécutif. Ce qui est grave, c'est que le gouvernement reste sourd à toute réforme en profondeur de l'institution. L'histoire récente de notre pays nous a instruit sur un fait, une CEI aux ordres du président de la république est incontestablement source d'instabilité politique et de crise post-électorale.

Le gouvernement en mon sens, devrait consentir au consensus avec L'opposition significative et la société civile. Si le gouvernement s'y refuse, on pourrait aisément conclure que le gouvernement RHDP espère soumettre la CEI à proclamer des résultats non conformes, contraires aux votes des ivoiriens. Pour ainsi se maintenir manu militari. Situation que nous ne pouvons laisser éclore en notre pays. La réforme profonde de la CEI a pour intérêt d'organiser des élections libres de toute injonction venant de l'exécutif.

Le pouvoir Ouattara opte plutôt pour le repli sur soi, enfermé dans sa tour d'ivoire face aux réformes profondes et nécessaires pour l'avenir de la nation. Préférant se résigner aux propos dilatoires, persuadé de mener en bateau tout un peuple. De l'observation que j'en tire, ce refractérisme affiché est caractéristique d'un pouvoir en totale disgrâce. La CEI n'a pour objet de faciliter la réélection du président sortant, ce n'est pas son objet .

Il faudrait une réforme en profondeur pour que chaque parti engagé aux prochaines élections  puisse concourir sainement à ces joutes.

 

 

                     Diack Gassama 


                           

Partager cet article
Repost0

Meeting de l'opposition prévu le 6 juillet à cocody Anono, voici les raisons ?

Publié le par Diack gassama

Meeting de l'opposition prévu le 6 juillet à cocody Anono, voici les raisons ?


Parti pour être le fruit d'un consensus tripartite entre gouvernement, opposition et société civile, le premier cité décline finalement toute démarche de réforme profonde de la CEI.
Voici sa proposition qu'elle impose sans équivoque: De 17 membres dans le bureau de la CEI, il décide de faire passer à 15 membres. Il s'agit ici donc d'une légère recomposition.
Cette pure anarque ne doit pas subsister avant les élections présidentielles de 2020. Il nous faut appliquer les résolutions de la cour africaine des droits de l'homme, dans leur entièreté. De quoi a peur le RHDP?

Les cartes nationales d'identité devant permette à tous les concitoyens ivoiriens de jouir facilement de leurs droits, est fixé à 5000 Francs CFA, tandis que dans plusieurs pays d'Afrique subsaharienne cette opération est gratuite. 

Fort de ces constats, c'est à juste titre qu'une conférence de presse s'est tenue ce 04 juillet 2019 à Abidjan , l'opposition parlementaire et les partis de l'opposition, font bloc contre les dérives dictoriales et autocratiques du pouvoir.
Ainsi donc, samedi 6 juillet à 9h, le RENDEZ VOUS est donné à tous au terrain d'ANONO Cocody pour marquer une protestation contre cette la non réforme de la CEI, la non gratuité de la CNI , la formation autocratique du bureau de l'assemblée nationale...

NB: meeting le samedi 6 juillet à 9h au terrain d'ANONO Cocody .

 

 

                       Diack Gassama 

Partager cet article
Repost0

CEI-Pour éviter le désordre en 2020 ! Mon Analyse

Publié le par Diack gassama

 CEI-Pour éviter le désordre en 2020 ! Mon Analyse

Le président du RHDP parti au pouvoir, Alassane Ouattara, s'est exprimé devant le sénateurs RHDP en ces termes: " Aucun désordre ne sera toléré en 2020 ".
La question fondamentale à poser c'est de savoir qu'est ce qui pourrait conduire au désordre? 

D'emblée nous sommes d'accord sur l'idée selon laquelle le désordre ne peut faire prospérer aucune entreprise ou bien commun. il s'agit dans le cas de la côte d'ivoire de notre bien commun, de notre intérêt commun. 

C'est pourquoi, dans cette même veine, en tant que leader d'opinion j'aimerais signifier, aux membres du RHDP et son premier responsable, le président Alassane Ouattara qui est parailleurs président de la république, que le désordre n'aura pas lieu d'exister si toutes les conditions d'une élection libre et transparente, sont réunies. On ne fera pas un procès d'intention à l'opposition sans même avoir traité le noeud du problème !

Pour ce faire, la réforme de la CEI devra scrupuleusement respecter les  recommandations de la CADHP, seul gage d'une véritable réforme en profondeur. Si l'on se réfère au DÉSORDRE occasionné lors des dernières élections municipales, il serait judicieux de Privillegier un cadre   consensusuel avec les partis de l'opposition et la société civile, dans la construction de cette nouvelle CEI. C'est une nécessité avant qu'un quelconque projet de loi ne soit déposé à l'assemblée nationale. Lorsque les facteurs susceptibles de générer des tensions sont connues pourquoi s'y déroger? La CEI est une institution au service de toute la république, et non l'instrument d'assouvir les intérêts personnels de quiconque. C'est un élément inconditionnel à la stabilité politique de notre pays. 

Nous connaissons les solutions, appliquons les afin de lever tout soupçon de crise aux joutes électorales prochaines. 

                                               

                       Diack Gassama 

Partager cet article
Repost0

CEI , l'opposition ivoirienne dit oui à une réforme en profondeur! Non à la mascarade

Publié le par Diack gassama

 CEI , l'opposition ivoirienne dit oui à une réforme en profondeur! Non à la mascarade

L'enjeu que constitue les élections libres et transparentes interpelle l'opinion nationale. La norme voudrait qu'une CEI crédible soit l'institution qui ne sert ni le pouvoir en place, ni à l'inverse ne desserve l'opposition. La motivation univoque pour tous devrait être l'assurance d'un bon arbitrage électoral, rôle assigné à la CEI.

Cependant le constat est sans appel, l'idée de refonte en profondeur de la CEI répugne le gouvernement RHDP, la crainte de perdre le pouvoir le cristallise d'emblée le contenu des concertations. Disons le clairement, en toute cohérence, la recomposition ne résoud en rien la caducité actuelle de la commission électorale indépendante. Sa refonte en profondeur est nécessaire pour la stabilité de la côte d'Ivoire. Conformément aux recommandations à juste titre de la Commission africaine des droits de l'homme ( CADHP) :

* l'adoption d’un projet de loi consensuel qui consacre la création, la composition, l’organisation, les attributions et le fonctionnement de cet organe électoral fondamentalement indépendant de toutes influences.
* l'adoption d’un nouveau code électoral consensuel en adéquation avec l’organe électoral et qui en définit le mode opératoire.

C'est pourquoi, le PDCI-RDA, la plateforme politique EDS, le groupe des 23 partis politiques de l’opposition et LIDER se montrent disposées à participer à toute concertation nationale avec le gouvernement, inclusive à la société civile  (tripartite) susceptible d'aboutir à une véritable réforme en profondeur de la commission électorale indépendante, certainement pas à une mascarade.

 

                   Diack Gassama 

Partager cet article
Repost0

Réforme de la CEI, le PDCI RDA fait des précisions

Publié le par Diack gassama

Réforme de la CEI, le PDCI RDA fait des précisions

COMMUNIQUE DU PDCI-RDA RELATIF AUX TRAVAUX DE LA RÉFORME DE LA COMMISSION ÉLECTORALE INDÉPENDANTE (CEI)

La Direction du PDCI-RDA, avec étonnement, vient de prendre connaissance d’un communiqué du Gouvernement relatif aux travaux de la réforme de la Commission Électorale Indépendante(CEI).

Dans ce communiqué, le Gouvernement évoque le blocage des travaux de la réforme de la CEI, par le PDCI-RDA et d’autres Groupements Politiques.

La Direction du PDCI-RDA voudrait rappeler au Gouvernement que, dans un esprit d’ouverture et de franchise, le PDCI-RDA a participé à toutes les réunions auxquelles il a été convié.

Il est important de noter qu’à la rencontre du 04 avril 2019, présidée par SE Amadou GON COULIBALY, Premier  Ministre de la République de Côte d’Ivoire, un accord a été trouvé de travailler, dorénavant, dans un cadre de concertation dont les termes de référence devraient  être adressés aux organisations politiques, par le Gouvernement.

D’ailleurs le 15 mai 2019, par correspondance N* 00137/PDCI-RDA/SE/dk, la Direction du PDCI-RDA a exprimé au Gouvernement, son attente du projet des termes de références promis.

C’est dans cette attente de la tenue de ses promesses par le Gouvernement que le PDCI-RDA apprend qu’il fait des blocages avec des préalables.

Le PDCI-RDA, voudrait marquer sa grande surprise devant une telle information et porter  à la connaissance de l’opinion nationale et internationale ses exigences d’un dialogue franc et sincère qui puisse aboutir à des résultats concrets dans l’intérêt supérieur de la Nation.

Fait à Abidjan, le 30 mai 2019

P. Le Président du PDCI-RDA
P.O. le Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

Pr Maurice KAKOU GUIKAHUE

Partager cet article
Repost0

TRIBUNE SUR L'ENGAGEMENT CITOYEN ET LA RÉFORME INSTITUTIONNELLE DE LA CEI

Publié le par Diack gassama

 TRIBUNE SUR L'ENGAGEMENT CITOYEN ET LA RÉFORME INSTITUTIONNELLE DE LA CEI

■ TRIBUNE SUR L'ENGAGEMENT CITOYEN ET LA RÉFORME INSTITUTIONNELLE DE LA CEI .

Il nous est donné en côte d'Ivoire d'assister à un triste spectacle. Des citoyens qui dorment à gorge entre-ouverte tandis que le respect de leur choix de vote est froissé, jeté aux ordures. 
La reforme de la CEI ( commission électorale indépendante), viendra aussi de l'expression de  votre ras-le-bol. Alors engageons ensemble la lutte citoyenne.

Le citoyen ivoirien doit lui même respirer le changement pour que ses politiques se mettent à niveau. 
Cette CEI est l'illustration de la pure improvisation institutionnelle. Véritable danger pour la cohésion de la république. Organiser une élection sans encre , sans stickers !!! Le comble de la foutaise envers le peuple. 

Pour mettre fin à ce déséquilibre interne, et cette hégémonie des partis au pouvoir vis à vis de cette institution, on pourrait par exemple permettre que la gestion électorale relève de personnes exclusivement apolitiques issues de la société civile. 

Subsidiairement à cette opinion, cela permettra deux types d'engagements distincts en côte d'Ivoire, celui de la société civile et celui de la classe politique. Plus explicitement, on aurait des acteurs de la société civile portés sur les actions apolitiques sans complexes ni ambivalence. La distinction, la valorisation des acteurs de la société civile donne du sens à la priorisation des compétences quelque soit les sphères. 

Autre corollaire corollaire, la constitution d'un Etat plus homogène et plus stable à l'égard de son environnement socio-poltique , d'un  point de vue institutionnel notre pays pourrait ainsi franchir un véritable cap. 

                                                            Diack Gassama
                                                            Leader d'opinion
                                                           Activiste politique

Partager cet article
Repost0

La reforme de la CEI , une préoccupation nationale! Pourquoi le pouvoir ivoirien tergiverse?

Publié le par Diack gassama

La reforme de la CEI , une préoccupation nationale! Pourquoi le pouvoir ivoirien tergiverse?

Quand l'exécutif ivoirien refuse de se pencher sérieusement sur la réforme de la CEI (commission électorale indépendante), tandis que la société civile. les partis d'opposition, la CADHP( cour africaine des droits de l'homme et des peuples) sont unanimes sur l'urgente nécessité de la refonte de la CEI . 

Que devrions-nous retenir ? 

Notre engagement citoyen ne doit en aucun cas se dérober de certaines  exigences aux fins de stabilités socio-politiques de notre nation. Le président Ouattara Alassane a quel intérêt à reporter sans cesse cette réforme ? nous voilà aux portes de 2020. Les priorités ne résident pas ailleurs. Les années 2017 et 2018, ont été insidieusement consacrées au RHDP et comment retenir l'ex allié PDCI au sein de cette alliance. Le prétexte tendancieux annoncé : un RHDP nécessaire pour la stabilité de la cote d'ivoire! 

 Pourtant la vitalité de notre démocratie, à contrario a besoin de l'expression plurielle, autant celle des partis politiques que des citoyens libres et engagés. Il appartiendra en dernier ressort au peuple souverain de porter son choix à qui il entend.

La nécessité actuelle pour la stabilité de notre pays, est de garantir des élections transparentes et crédibles. Cela passe indubitablement par la réforme de la CEI.

                                             
                                                                                                                                            Diack Gassama 
                                                   Leader d'opinion,
                                                  Activiste politique.

Publié dans CEI, Côte d'Ivoire,, Politique,

Partager cet article
Repost0

Scandal, utilisation des moyens de l'état pour des candidats RHDP !

Publié le par Diack gassama

Scandal, utilisation des moyens de l'état pour des candidats RHDP !

#scandalCIV 

Les véhicules de l'état mobilisés pour la propagande des candidats RHDP, ici à l'image ceux de L'ARTCI aperçus dans la ville de Dimbokro, une flagrante violation du code électoral.

En effet en son article 30 de la loi portant code electoral, il est proscrit toute utilisation des moyens de l'état à des fins personelles pendant la durée de la campagne.

Pendant qu'hier le candidat ministre de la défense hamed bakayoko affirmait dans un meeting dans la commune du plateau, soutenant Fabrice sawegnon : " même si l'autre est élu , la justice ivoirienne fera son travail " Et bien qu'elle commence par faire son travail déjà dans les violations constatées au profit des candidats RHDP.

Toute l'opinion nationale et internationale est prise à témoin. 

 

                                                                                                                Diack Gassama

Partager cet article
Repost0