Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

opposition

Après le meeting d'Anono, Bamba Moriféré arrêté à son domicile, le récit!

Publié le par Diack gassama

Après le meeting d'Anono, Bamba Moriféré arrêté à son domicile, le récit!

L'événement qui a retenu l'attention de tous les ivoiriens ce week-end le samedi 6 juillet en côte d'Ivoire, fut le meeting de L'opposition parlementaire en côte d'Ivoire. En effet, les groupes parlementaires VOX POPULI, PDCI RDA et RASSEMBLEMENT organisaient dans la commune de cocody plus précisément à ANONO un meeting pour réclamer la gratuité de l'opération de la CNI( carte nationale d'identité) pour tous les ivoiriens. 

Au pupitre se sont succédés plusieurs intervenants de la société civile. Roger Yohan de la coalition ça suffit, Nahounou daleba de la coalition des indignés...

Également, des parlementaires de L'opposition politiques, tels que les députes koné gnangadjomon, Marius Konan, Yasmina ouegnin et le professeur Bamba Moriféré. Une fois le meeting terminé, le dernier cité en l'occurrence Pr Bamba Moriféré a fait l'objet d'une violation à son domicile vers 20 heures, une unité policière, d'environ 40 hommes, s'est présentée sans convocation, ni notification aucune justifiant de cette interpellation. La présence à son domicile de ses avocats a pu dissuader ces policiers répartis honteusement bredouilles.

Mais ils ne se sont pas arrêtés là, le lendemain dimanche 7 juillet 2019, hier donc, des hommes armés se sont pointés au second domicile du Pr Bamba Moriféré, cette fois encagoulés, défonçant la porte d'entrée puis enlevant de force le professeur destination la préfecture de police où il fut libéré, après quelques heures, suite à l'intervention de ses avocats. Une autre convocation lui a été adressée pour une audition jeudi prochain à la préfecture de police.

Ce qui est tout de même frappant, ce sont les méthodes d'enlèvements, d'arrêtations  arbitraires utilisées par le pouvoir Ouattara.
Méthodes, qu'il convient d'appeler, la violation des libertés d'expression, l'état de non droit, confirmant ainsi le recul démocratique observable tant au niveau des institutions, que de la sphère socio-politique dans son ensemble. Le pouvoir Ouattara montre une fois de plus sa forte répugnance à la contradiction démocratique. Ces signes sont visibles à tous les niveaux. Les ivoiriens sont de plus en plus impatients, dans leur grande majorité, de dire aurevoir au régime autocratique du RHDP en 2020, prochaines élections présidentielles.

 

                            Diack Gassama 

Partager cet article
Repost0

le député GNANGADJOMON KONÉ menacé de mort par le nouveau PAN après le meeting de L'opposition

Publié le par Diack gassama

le député GNANGADJOMON KONÉ menacé de mort par le nouveau PAN après le meeting de L'opposition

Le nouveau président de l'assemblée nationale Amadou soumahoro après le meeting de L'opposition tenu à Cocody Anono. Il n'aurait pas supporté les critiques à lui adressées, concernant sa gestion et les répartitions des postes ai sein de l'assemblée nationale qui ne respecte pas la configuration politique de l'assemblée nationale.

Les faits relatant ces entorses à la démocratie au sein de l'hémicycle avait été présenté par le député GNANGADJOMON KONÉ qui a reçu quelques heures après le meeting les menaces de mort. Sur son compte Facebook il a tenu informé l'opinion nationale.

****** VOICI LE MESSAGE POSTÉ PAR L'HONORABLE GNANGADJOMON KONÉ ****

"Ce samedi 6 Juillet 2019, j’ai reçu un appel de Monsieur Ahmadou Soumahoro me menaçant en ces termes : 
« Gnangadjomon, tu m’as insulté au meeting...Tu m’as appelé Ahmadou ‘cimetière. On ne m’insulte pas! Tu vas payer ça (3 fois) ! Tu vas payer ça au plus fort (3 fois)! Tu oses m’insulter pour faire plaisir à Guillaume Soro ». 
Je précise à toute fin utile que le Député Touré Alpha Yaya est le témoin vivant de ces menaces d’autant que c’est lui qui m’a d’abord appelé de son numéro 08765645 avant de me passer Monsieur Ahmadou Soumahoro qui m’a entretenu de 20h44 à 20h46mn. 
Je voudrais prendre à témoins ma famille politique (le RACI et toute la galaxie pro-Soro), les démocrates ivoiriens, africains et du monde entier sur ces menaces graves que fait planer Monsieur Ahmadou  Soumahoro sur ma vie. Je note également que je ne suis ni l’inventeur du pseudonyme ´cimetière’ ni le premier à l’employer."

Partager cet article
Repost0

Meeting de l'opposition prévu le 6 juillet à cocody Anono, voici les raisons ?

Publié le par Diack gassama

Meeting de l'opposition prévu le 6 juillet à cocody Anono, voici les raisons ?


Parti pour être le fruit d'un consensus tripartite entre gouvernement, opposition et société civile, le premier cité décline finalement toute démarche de réforme profonde de la CEI.
Voici sa proposition qu'elle impose sans équivoque: De 17 membres dans le bureau de la CEI, il décide de faire passer à 15 membres. Il s'agit ici donc d'une légère recomposition.
Cette pure anarque ne doit pas subsister avant les élections présidentielles de 2020. Il nous faut appliquer les résolutions de la cour africaine des droits de l'homme, dans leur entièreté. De quoi a peur le RHDP?

Les cartes nationales d'identité devant permette à tous les concitoyens ivoiriens de jouir facilement de leurs droits, est fixé à 5000 Francs CFA, tandis que dans plusieurs pays d'Afrique subsaharienne cette opération est gratuite. 

Fort de ces constats, c'est à juste titre qu'une conférence de presse s'est tenue ce 04 juillet 2019 à Abidjan , l'opposition parlementaire et les partis de l'opposition, font bloc contre les dérives dictoriales et autocratiques du pouvoir.
Ainsi donc, samedi 6 juillet à 9h, le RENDEZ VOUS est donné à tous au terrain d'ANONO Cocody pour marquer une protestation contre cette la non réforme de la CEI, la non gratuité de la CNI , la formation autocratique du bureau de l'assemblée nationale...

NB: meeting le samedi 6 juillet à 9h au terrain d'ANONO Cocody .

 

 

                       Diack Gassama 

Partager cet article
Repost0