Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décryptage : Rencontre Alassane Ouattara - Laurent Gbagbo que retenir ?

Publié le par Diack gassama

Décryptage : Rencontre Alassane Ouattara - Laurent Gbagbo que retenir ?

Décryptage : Rencontre Alassane Ouattara - Laurent Gbagbo que retenir ?

Hier mardi 27 juillet le président Alassane Ouattara et l'ex chef d'Etat Laurent Gbagbo se sont rencontrés, ils se sont parlés officiellement, depuis son retour au pays. Ce fait marquant a cristallisé toutes les attentions des ivoiriens, profanes comme experts de la vie sociopolitique de notre pays. 

Nous avons pour notre part, porté une analyse sur cette rencontre.

Dans la forme, elle a pris le caractère d'une visite de courtoisie, importante pour les deux hommes, d'une part pour rassurer leurs partisans respectifs et les Ivoiriens dans leur majorité. d'autre part de marquer leur volonté d'agir chacun en faveur de la décrispation et la réconciliation. La courtoisie et la chaleur ont ainsi meublé cette rencontre. On a pu apercevoir sourires et rires aux éclats. ces signes de détente et de cordialité sont encourageants pour la suite... Les deux hommes s'accordent même à multiplier ce type de rencontre, comme l'a souhaité Laurent Gbagbo confirmé par son ami et frère Alassane Ouattara.

Dans le fond, le président Gbagbo évoque la question des prisonniers politiques en insistant sur ceux de 2010 et 2011 (ses partisans ). Sans élargir le champs. À ce niveau le président Henri Konan Bédié se fait plus rassembleur, lors de ses différentes interventions, il n'hésite pas à aller au delà de la cause de ses propres militants et faire mention de la libération de « TOUS » les prisonniers politiques et le retour de «TOUS» les exilés politiques.

Laurent Gbagbo manque ici  l'occasion de plaider plus large. Toutefois mettant en avant l'humilité de ne disposer de moyens pour libérer ses propres partisans en dépit de sa volonté, il rappelle les moyens dont Alassane Ouattara dispose en tant que président de la république pour le faire. Point important, car la réconciliation se nourrit avant tout d'actes significatifs, pour mener à bien le processus.

Le président Alassane Ouattara, quand à lui, met en avant la confiance à instaurer, et la poursuite des rencontres avec l'ex chef d'État Laurent Gbagbo après le mois d'Août. En annonçant que ces rencontres s'élargiront à d'autres acteurs.

on retient, que cette communication conjointe rappelle combien de fois chaque acteur principal de la vie politique ivoirienne est important dans ce processus de réconciliation nationale, et donc combien de fois le dialogue inclusif élargi à Guillaume Soro finira par rassurer l'ensemble des ivoiriens. Afin de tourner définitivement cette page. Et renouer avec une bonne cohésion sociale.

                     Diack Gassama

Partager cet article
Repost0

Tribune : L'Amour citoyen et la réconciliation nationale.

Publié le par Diack gassama

Tribune : L'Amour citoyen et la réconciliation nationale.

Tribune : L'Amour citoyen et la réconciliation nationale.

Prônons l'amour! C'est la plus haute vertu que le Seigneur Dieu nous donne en héritage.

Celui qui n'a pas d'amour en lui, ne peut pardonner, ni produire la paix. Chassons les vaines querelles qui n'éveillent qu'animosité entre nous. Nous sommes tous fils d'un même peuple, dans un sens plus spirituel, je dirai d'un même Père. 

J'ai décidé depuis quelques années de m'engager en politique, pour apporter un peu plus d'humanisme là où un certain capitalisme effréné constitue un réel danger pour notre peuple. Je pense humblement que nous pouvons accéder a un meilleur seuil de développement tout en préservant notre humanisme. Parlant de mon attachement à la démarche du président Guillaume Soro? il réside dans cette volonté d'établir un pont intergénérationnel et de promouvoir la démocratie inclusive.

Le diagnostic actuel est déroutant: des fondements sociaux bouleversés. La paix sociale menacée, d'aucuns chercheront à indexer leur prochain. Si vous y trouvez encore des justificatifs, alors vous n'y avez rien compris. Nous sommes tous coupables d'une manière ou d'une autre. Coupable de nos manquements, coupables de nos silences. 

C'est pourquoi l'heure est venue aujourd'hui, de dire haut et fort oui à la réconciliation nationale, la vraie. Où l'amour domine sur la haine. Où  l'amour domine sur la rancune. Où les intérêts politiques sont relégués au second plan au bénéfice de l'intérêt collectif. 

Nous en sommes capables, car je crois fermement qu'aucun sacrifice n'est de trop lorsqu'il s'agit d'unir le peuple, tout acte allant dans le sens de la paix et la totale décrispation. Entendons par là, le retour de tous les exilés politiques sans exception, la libération de tous les prisonniers politiques sans outre considération. il ne s'agit nullement d'une réconciliation partielle dont la côte d'Ivoire a besoin , mais plutôt d'une véritable réconciliation nationale. 

Je terminerai en vous faisant part de mon intime conviction:

« Là où la haine a fait échec, l'Amour l'emportera.»


                  Diack Gassama 

Partager cet article
Repost0