Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le président ouattara explose le budget de souverainté , 442,6 milliards !

Publié le par Diack gassama

le président ouattara explose le budget de souverainté , 442,6 milliards !

MON INTERVENTION  :

Le président de la république Alassane ouattara devra nous expliquer , rendre compte aux  ivoiriens au parlement notamment , comment arrive t-il dans le contexte économique difficile que connait les ivoiriens à exploser les chiffres du budget de souveraineté , sans pour autant mener une politiques de partage et de re6distribution des richesses ? 

On se souvient que lors de son discours de la fête du travail le 1ier Mai dernier , il a soutenu être un libéraliste et ne pas être là pour mener une politique socialiste , on pourrait difficilement concevoir , comment qu’aujourd’hui il puise de manière excessive sur ce budget ? 

Que le président Ouattara nous en dise un mot sur ce contraste de gestion , cette démesure de dépense, ne pourrait passer sous silence . la bonne gouvernance ne commence t-elle pas par soi même avant tout ? 

 

DIACK GASSAMA 

 

http://www.connectionivoirienne.net/128987/cote-divoire-ouattara-bat-tous-les-records-avec-12-milliard-de-franc-cfa-de-fonds-souverain-par-jour

http://www.connectionivoirienne.net/128987/cote-divoire-ouattara-bat-tous-les-records-avec-12-milliard-de-franc-cfa-de-fonds-souverain-par-jour

Partager cet article
Repost0

menace de mort sur un SG de la FESCI de korhogo , un acte inadmissible dans un Etat de droit !

Publié le par Diack gassama

menace de mort sur un SG de la FESCI de korhogo , un acte inadmissible dans un Etat de droit !

MA RÉACTION : les jeunes syndicalistes ne doivent pas subir de tels actes , véritables entorse aux libertés individuelles , ces faits constituent une violation de notre constitution qui protège les libertés citoyennes .

c'est avec fermeté qu'il convient de dénoncer cette dérive . Nous esperons que des suites seront données à ce dossier , que le procureur se saisisse de cette affaire .

 

 

Enlevé et torturé par des hommes armés, mercredi 16 août dernier, Traoré Younissou, étudiant en Master de Droit à l’Université de Korhogo, a été contraint par ses ravisseurs de produire une déclaration accusant Guillaume Soro d’être le parrain de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci).

Traoré Younissou repondait à un mot d’ordre national de son syndicat, la Fesci, à travers une marche pacifique à l’université de Korhogo. Si à l’université de Cocody (Abidjan), le gouvernement a dépéché des émissaires pour rencontrer les étudiants qui reclamaient la réhabilitation des cités universitaires détruites lors de la crise postélectorale, à l’université de Korhogo, fief de l’actuel Premier ministre, Gon Coulibaly, présenté comme l’adversaire de Guillaume Soro, dans la guerre de succession du Président Ouattara, la réaction a été rude.

Une trentaine d’hommes armés de machettes et d’armes à feu a pris en chasse les manifestants. Ils seront poursuivis jusque dans un village. Ne se reprochant rien, Traoré Younissou décide de mettre un terme à cette course incensée et tente la négociation. Les agresseurs se présentent comme des agents de la Direction de la surveillance territoriale (Dst). L’entudiant se rend. Il est enlevé et conduit vers une destination inconnue. Là bas, les ravisseurs le passent à tabac. Sous la pression des armes, il est sommé de produire une déclaration citant Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale, comme le parrain de la Fesci, l’auteur des troubles dans le milieu estudiantin. Traoré Younissou s’exécute. Après leur forfait, les ravisseurs conduisent l’étudiant à la Préfecture et exigent qu’il soit arrêté pour troubles à l’ordre public. Après audition, les autorités libèrent l’étudiant qui porte encore les sequelles de ses tortures. « Son oreille gauche saigne. Les medecins soutiennent que son tympan est gravement touché. », revèle Assi Fulgence Assi, secrétaire général de la Fesci qui condamne ce qu’il qualifie de enième tentative d’assassinat planifié d’un leader du plus grand mouvement estudiantin ivoirien.

« La Fesci va porter plainte contre les auteurs de cette barbarie. Elle tient à préciser que les élèves et étudiants de Côte d’Ivoire ne sont nullement mêlés à un quelconque projet politique d’une tierce personne et interpelle toutes les personnes qui ont tendance à l’infantiliser en associant ses revendications à des manipulations politiques. », a-t-il conclu.

http://faceabidjan.com/le-fusil-sous-la-tempe-un-etudiant-somme-de-citer-soro-comme-parrain/

Partager cet article
Repost0

Réconciliation , démocratisation et dévéloppement , une participation inclusive !

Publié le par Diack gassama

Réconciliation , démocratisation et dévéloppement , une participation inclusive !

Nous nous engageons à combattre les esprits opposés à une côte d'Ivoire apaisée et réconciliée . Ce processus de réconciliation a toute les chances de connaître un succès avec les fils et filles de la côte d'Ivoire se pardonnant mutuellement , délivrés de toutes rancunes et désir de vengeance . Il y'a un temps pour tout au sein des sociétés humaines. Un temps pour les conflits et les déchirures engendrés par les divers antagonismes idéologiques , politiques , sociologiques.
Un autre temps pour la rationalisation des facteurs endogènes de ces crises . y apporter réflexion c'est être à même de nous enquérir de sa substance , afin d'y remédier ( L'étape de pacification ).

Démarche qui induit une refonte de la culture intellectuelle et socio-politique d'une civilisation .
Nous sommes rendus en côte d'Ivoire à cette phase intermédiaire de démocratisation institutionnelle , et à l'acceptation des divergences, à certains points ,de la politique interne des partis . En effet , il ne s'agira plus uniquement,
de prétendre vouloir gouverner la nation ivoirienne qui déterminera la conduite des militants . Au delà de cette aspiration, Il est impérieux que les partis politiques se dotent de modernisation , de légitimité démocratique du choix des candidats , le recours aux primaires semble être une excellente approche . Elles permettent justement et je dirai mieux contribuent-elles au renforcement démocratique interne , à la discipline militante , cette capacité pour les candidats désirant représenter leur parti , de faire face à l'acceptation du choix ultime des militants consultés à cet effet ,
Il importe aussi , de porter une attention particulière aux candidats hors-système qui ont à coeur de combattre une forme d'hégémonie au sein des partis traditionnels , à l'image de la représentation "Macronienne".

Loin du classicisme traditionnel et de ses clivages, avec pour avantage la dynamisation de l'offre politique . Des candidats dont l'audace , la pertinence d'insuffler le renouvellement des Hommes et des idées. bouleverser positivement le paysage , ces candidats qui osent composer avec de nouvelles têtes, toutes aussi compétentes . En outre , dans ce souci de démocratisation en côte d'Ivoire , ils sont à saluer , mieux à encourager tous ces acteurs de la scène socio-politique ivoirienne , qui dans leur démarche participent à l'apaisement et à la réconciliation nationale . C'est seulement dans ce contexte favorable , et ils l'ont bien compris que les différends peuvent être aplanis , au sortie de décennies de crises militario-politique.

Je ne saurai terminer sans toute fois inviter les ivoiriens et ivoiriennes surtout la jeunesse à constituer le substrat de ce que nous appelons SOCIÉTÉ NOUVELLE , CÔTE D'IVOIRE NOUVELLE , ici l'ordre ancien perd sons sens , au profit d'une page nouvelle qui s'ouvre avec la jeunesse comme pilier fondamental .
"L'alternance générationnelle" rentre dans l'histoire de la côte d'Ivoire comme la naissance d'un ère nouveau .
Avec le président SORO GUILLAUME , lui et l'élite politique jeune autour , invitent les ivoiriens et ivoiriennes à bâtir une cote d'Ivoire réconciliée et prospère. Il est incontestablement l'homme qui donne la pleine dimension de ce transfert générationnel . la jeunesse désormais au premier rang .

Diack gassama
Leader d'opinion et acteur politique ivoirien .


Diack gassama

Partager cet article
Repost0

Une grande marche pacifique , journée de revendication des étudiants ivoiriens !

Publié le par Diack gassama

Une grande marche pacifique , journée de revendication des étudiants ivoiriens !

Les étudiants des Universités publiques en Côte-d’Ivoire sont descendus dans la rue pour protester et crier leur ras-le-bol ce 16 août 2017,parmi les points à l'honneur : la lenteur des «réhabilitations» des cités universitaires.
Aussi face aux salles insuffisantes des Travaux dirigés (TD) , la suppression du COGES un droit d'entrée pouvant être compris entre 3000 et 30 000 FCFA , ce qui facilite plusieurs fraudes .

Les étudiants de daloa réclament du matériel didactique, le retour des sessions de rattrapage aux Bac et aux BEPC et la couverture Wi-Fi gratuite .
Notons qu'ils ont tenu au caractère pacifique et discipliné de cette journée protestation tout de blanc vêtu , ont-ils arpentés les rue de la capitale économique .

Diack gassama

Partager cet article
Repost0

Amadou soumahoro perd la boussole et toute lucidité !

Publié le par Diack gassama

Amadou soumahoro perd la boussole et toute lucidité !

L’information a été livrée par Nord-Sud Quotidien. A en croire le journal, Amadou Soumahoro, Secrétaire général par intérim du RDR a menacé, au cours d’une conversation téléphonique, le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro et ses proches.

Selon le quotidien, Konaté Zié, proche de Guillaume Soro qui s’était fait remarquer lors du lancement du mouvement Union des Soroistes (UDS) a été joint le 2 août par l’ancien ministre du commerce qui a proféré de graves menaces à son encontre. « Tu gagnerais à faire attention parce que toi et ton patron (Guillaume Soro, ndlr), on va en découdre avec vous », a déclaré le premier responsable du RDR selon Konaté Zié.


Visiblement furieux lors de cet entretien, Amadou Soumahoro a menacé plus violemment son interlocuteur .« C’est Alassane Ouattara qui vous limoge. Pas moi. Je cherche à en découdre avec toi. Je cherche à t’éliminer », a-t-il ajouté. Ambiance…

Le dernierpoint info

Mon observation :
Amadou Soumahoro sort de toute lucidité et exprime sa panique et sa paranoïa en guise de menace , ce plat ne peut être consommé dorénavant en côte d'Ivoire .

Comment peut-on perdre autant la boule ? Plutôt que de vous livrer aussi lamentablement en spectacle , il est mieux de savoir que cette sortie inopportune relève le désamour que vous portez à la nation . C'est résolument l'expression d'une digression cognitive que vous arborez .

Partager cet article
Repost0

Soutenir Soro Guillaume dans cette démarche de réconciliation, est naturel !

Publié le par Diack gassama

Soutenir Soro Guillaume dans cette démarche de réconciliation,  est naturel !

nous restons attachés à notre objectif l'intérêt supérieur de la nation , le renouvellement de la classe politique est existentielle au dynamisme économique et politique de notre pays .

Nous avons avant tout une priorité commune , celle d'une côte d'Ivoire apaisée et réconciliée .
La réconciliation car un préalable à l'élaboration de tout projet de gouvernance , sinon comment voudriez vous connaitre le développement dans la déconstruction morale et sociale ?

De ce qui précède , la réconciliation devient incontournable à la vie de la nation . jeunesse ivoirienne voici la nécessité pour nous, d'ensemble mener des actions qui concourent à cet apaisement national. Soutenir donc , Soro Guillaume dans cette démarche de réconciliation nationale est naturel .

Diack gassama

Partager cet article
Repost0

Évasion de prisonniers au sein du palais de justice d'Abidjan

Publié le par Diack gassama

Évasion de prisonniers au sein du palais de justice d'Abidjan

Des détenus convoyés au Palais de justice du centre des affaires du Plateau, à Abidjan la capitale économique de la Côte d'Ivoire, ont été libérés par un gang armé venu à bord d'un véhicule 4X4, mardi 8 août aux environs de 12 h Gmt.

" L'homme est arrivé armé, et a tenu en respect les policiers chargés de la sécurité des lieux, qu'il semblait bien connaître. Il a libéré au moins trois détenus; et d'autres ont profité pour se chercher. Un véhicule 4X4 neuf attendait. Ils s'y sont engouffrés et sont partis", a confié à Afrikipresse un témoin de la scène.

Le Procureur de la République s'est aussitôt rendu au Ministère de la justice, pour rendre compte à la hiérarchie. Afrikipresse a pu constater aux environs de 13 heures, le déploiement d'un important dispositif de sécurité au Palais de justice, pour opérer un ratissage aux abords. Par ailleurs des opérations de ratissage sont en cours au niveau de la ville d'Abidjan. Toutes les brigades de gendarmerie et les commissariats de police ont été alertés.

Selon une source sécuritaire, l'identification des personnes "évadées", devrait pouvoir se faire aisément, en examinant la liste des sorties du jour à la prison civile d'Abidjan.

Pour l'instant, le parquet refuse de donner des détails, mais selon un commissaire de police joint, les dispositions sont prises pour retrouver les malfrats. En attendant plus de précision sur les circonstances réelles de cette évasion-libération, digne de la série "prison break", il faut rappeler que 5 autres prisonniers s’etaient évadés le week-end de la prison de Gagnoa.

Alice Ouédraogo et Chris Monsékela

Afrikipresse

Partager cet article
Repost0

FEMMES IVOIRIENNES VIOLENTÉES ET VIOLÉES AU MAROC !

Publié le par Diack gassama

FEMMES IVOIRIENNES VIOLENTÉES ET VIOLÉES AU MAROC !


C'est avec une grande amertume , et une totale désolation que nous avons appris les actes de violences et de sévices orchestrés par environ cinq hommes à l'encontre de deux citoyennes ivoiriennes au Maroc .

Ces agresseurs de nationalité camerounaise , ont humilié , séquestré et battu ces dames, dans une barbarie sans précédent , exposant ainsi leur cynisme .

À ce propos , nous interpellons les autorités marocaines afin qu'une enquête soit rapidement menée afin que ces auteurs répondent de leurs actes devant la justice . En outre , nous avons eu écho d'un entretien au sujet de cette affaire, entre les ambassadeurs des deux pays amis, que sont le Cameroun et la côte d'Ivoire au Maroc . Nous attendons des décisions importantes et soutenues de leur part .

L'opinion nationale et internationale est secouée par cette triste scène déshumanisante


Diack gassama
Leader d'opinion et acteur politique ivoirien

Partager cet article
Repost0