Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

africa politique

ÉTABLIR DES BASES SAINES DE LA DÉMOCRATIE EN CÔTE D'IVOIRE

Publié le par Diack gassama

ÉTABLIR DES BASES SAINES DE LA DÉMOCRATIE EN CÔTE D'IVOIRE

ÉTABLIR DES BASES SAINES DE LA DÉMOCRATIE.

Guillaume Soro a été retiré de la course à l'élection Présidentielle pour des raisons purement politiques. Notre pays doit tourner cette page des opposants exclus , discriminés, traqués...

Aujourd'hui le président de GPS est contraint à l'exil au détriment de ses droits civiques et politiques. Voyez-vous, notre pays entend être émergent ! Sans se doter d'institutions fortes susceptibles de garantir le respect de la constitution et des libertés individuels, substrats inconditionnels à un équilibre intérieur, à l'unité, surtout la stabilité. 

Kamagaté souleymane dit Soul to Soul, incarcéré depuis le 24 décembre 2019 pour des motifs politiques. C'est indigne pour notre république, d'emprunter de telles trajectoires menant inéluctablement aux crises.

Il est temps d'établir des bases saines d'une  concurrence politique et certainement revoir notre système politique inféodant les autres institutions au pouvoir exécutif.

Partager cet article
Repost0

Analyse Géopolitique - Est-ce le signal du printemps Ouest-Africain?

Publié le par Diack gassama

 Analyse Géopolitique - Est-ce le signal du printemps Ouest-Africain?

#Analyse Politique 

Le continent  Africain, notamment la zone ouest africaine fait parler une fois de plus d’elle, en termes de recherche démocratique. Ce qui ne manque pas d’attirer l’attention des observateurs politiques avisés. Assiste t-on à des signaux de démocratie en progrès? Si l’on en croit à cette oscillation entre révolutions citoyennes dans certains pays comme le Burkina il y’a quelques années (2014) « le balai citoyen », ou encore plus récemment la révolte militaro-civile au Mali le 18 Août 2020, on pourrait attester que les lignes bougent.

A ces exemples cités, nous pouvons adjoindre les gigantesques marches de protestations du mouvement « y’en a marre » au Sénégal, les violences pré-électorales en Côte d’Ivoire et en Guinée occasionnant plus d’une centaine de morts et de graves blessés, en raison des velléités de violation constitutionnelles dû aux 3ième mandats présidentiels.

L’Afrique de l’ouest vit manifestement une seconde mutation des consciences après l’ère des indépendances coloniales proclamées autour des années 1960. Il y’a quelques jours, de violentes contestations populaires ont  fait suite à l’arrestation de l’opposant sénégalais Ousmane Sanko. Ces faits viennent corroborer ce constat d’une ère de printemps Ouest Africain. Ce refus de laisser ces chefs d’états véreux addicts des privilèges et délices du pouvoir, refusant au terme de leurs mandats de libérer « le tabouret », terme désignant le pouvoir du côté d’Abidjan (Côte d’Ivoire). Ces périlleuses pratiques contre la démocratie, digne du moyen âge font le lit de toutes sortes d’abus et de violations contre les libertés fondamentales. Les arrestations arbitraires d’opposants, les exils forcés de plusieurs leaders politiques de renom. Les interdictions ou les violentes répressions des manifestations de l’opposition débouchant sur de nombreux morts.

Néanmoins, cela n’est pas de nature à freiner l’ardeur des peuples ouest africains qui semblent avoir enclenché le processus collectif d’émancipation des consciences, du moins certains peuples donnent déjà l’exemple, le Sénégal, le Burkina Faso, le Ghana, le mali… il n’est pas exclu que ce vent souffle sur l’ensemble du continent. Cette volonté d’instaurer la vraie démocratie, de privilégier l’intérêt collectif à l’inverse des destructeurs intérêts égoïstes des présidents. On ne cessera jamais de le dire, la mise en place d’institutions fortes est le seul gage de stabilité politique et de développement durable dans nos contrées. On pourrait subodorer que les nouvelles générations n’auront d’autres choix que de marcher sur de bons rails. La démocratie participative est en route, les perspectives 2025-2030  se dessinent déjà.

 

 

                                                                                                        Diack Gassama 

Partager cet article
Repost0

Notre pays ne mérite pas ce que l'exécutif orchestre en ce moment , tout notre soutien à soul to soul .

Publié le par Diack gassama

Notre pays ne mérite pas ce que l'exécutif orchestre en ce moment  , tout notre soutien à soul to soul .

Lorsqu'un homme au pouvoir représente une menace pour la démocratie , le peuple fini par en mettre un autre . Notre pays la côte d'Ivoire ne peut sombrer inexorablement pour les intérêts de M. Ouattara son clan . repliés sur eux , ils ont choisi de combattre les aspirations de liberté de paix et de réconciliation du peuple ivoirien . 

Étudiants emprisonnés , prisonniers politiques de la crise post-electorale toujours en prison sans aucun jugement . Être proche de Soro Guillaume est synonyme de limogeage illico, hier le protocole du président Soro écroué  . Incapable de résoudre le conflit foncier dans l'ouest , ni de mettre fin au phénomène des "microbes "

M. Ouattara constitue une menace pour les libertés individuelles et la démocratie dans notre pays . Nous ne pouvons laisser telle situation perdurer ni se dégrader . Nous citoyens ivoiriens , Nous jeunes engagés pour une côte d'Ivoire libre , réconciliée et démocratique. Nous ne pouvons accepter de telles dérivés autocratiques , nous appelons le pouvoir Ouattara à plus de sagesse et de mesure . Une nation comme la côte d'Ivoire ne doit pas être gérée ainsi . Que la sagesse habite le coeur du president Ouattara .

Cette injustice existentielle aujourd'hui dans notre pays , n'est plus un combat de pro soro , ni de pro gbagbo , ni de pro affi ni de pro Sangaré, ni de pro X ... en brimant la voix d'un combattant ardant de la liberté comme Soul to Soul , c'est toute une génération aujourd'hui qui est touchée . retenez le bien en mémoire cette lutte est générationnelle ! 

La voix d'un jeune citoyen engagé .

Dieu bénisse la nation ivoirienne .

Diack Gassama
***********************************

#civ 
#gksteam
#justice_sociale 
#LibertéNationIvoirienne

Partager cet article
Repost0